WSSP

#QATWorldSBK #WSSP CP @GMT94 – PODIUM DE CLUZEL, ET 6E PLACE DE PEROLARI ! LE GMT94 EST VICE CHAMPION DU MONDE SUPERSPORT !

#QATWorldSBK #WSSP CP @GMT94 – PODIUM DE CLUZEL, ET 6E PLACE DE PEROLARI ! LE GMT94 EST VICE CHAMPION DU MONDE SUPERSPORT !

Après un super départ des deux Yamaha R6 GMT94 qui virèrent en tête, Corentin Perolari a défendu durement sa position, permettant à Jules de conserver la première place durant plusieurs tours. Après des freinages appuyés et des dépassements spectaculaires, Corentin a fait le spectacle d’un bout à l’autre de la course. Jules Cluzel était quant à lui concentré à rattraper les quelques dixièmes qui le séparait du premier, enchaînant les tours rapides sans commettre aucune erreur.  

Avec 200 points au compteur, Jules Cluzel termine 3e du championnat du monde Supersport, à 13 unités du titre, Corentin conclut cette saison au 8e rang, hissant le GMT94 à la 2e place du classement général des équipes !

Christophe Guyot : « A l’entame des trois dernières courses de la saison, nous étions à 48 points de la tête, nous en avons rattrapé 35. Cette excellente fin de saison des deux pilotes du GMT94, permet de décrocher le titre de vice-champion du monde au classement des équipes pour sa première année complète en Championnat du Monde Supersport. Bravo à Krummenacher pour son titre, l’année prochaine s’annonce excitante ! »

 

Jules Cluzel : « J’ai tout donné lors de la course, mais le vainqueur était simplement un peu plus vite. Nous avons fait des progrès tout au long de la saison, et nous la terminons sur les chapeaux de roues ! J’ai marqué des points à toutes les courses, ce qui ne m’était jamais arrivé, j’ai hâte d’être l’année prochaine, nous continuerons ensemble avec le GMT94, ce qui annonce de belles choses pour la suite ! »

Corentin Perolari : « J’ai fait tout mon possible pour aider Jules lors de cette course, et remplir au mieux mon rôle de coéquipier. Je termine cette saison sur deux belles courses, avec une pôle et deux manches aux avant-postes. Cet hiver je vais devoir continuer de travailler pour passer encore un cap et être en mesure de jouer la victoire. Vivement 2020. » »

 

 

Comment here